Conseils pour la réalisation d’un état des lieux d’entrée

Vous vous apprêtez à mettre en location un de vos biens immobiliers ? Tout comme le bail, l’état des lieux est une étape obligatoire avant l’entrée de votre nouveau locataire dans l’habitation. Correctement rédigé, il vous protège des éventuels dégâts qui peuvent être faits tout au long du contrat de location.

Pourquoi réaliser un état des lieux ?

 

Tout d’abord, il est essentiel de comprendre ce qu’est un état des lieux. Ce document, établi entre le propriétaire et le locataire des lieux doit être réalisé à l’entrée et à la sortie du logement. Il a pour but de décrire en détail le lieu et ses équipements ainsi que leur état.

 

Quand votre locataire souhaitera quitter le logement, un second document sera établi et servira de comparaison avec l’état des lieux d’entrée. Vous pourrez ainsi constater les dégradations éventuelles du logement et serez en droit de retirer de la caution déposée par les occupants le montant nécessaire pour la remise en état de votre logement.

 

Comment réaliser mon état des lieux ?

 

Pour la réalisation de votre état des lieux, vous pouvez, si vous le souhaitez, faire appel à une personne tierce : huissier de justice, agence immobilière…

 

Sachez qu’il est possible de diviser le règlement des frais entre le propriétaire et le locataire. Cependant, si vous prenez la décision de vous en occuper, il y a quelques détails à respecter.

 

La loi encadre les états des lieux et leurs contenus. C’est pourquoi il est essentiel de choisir un modèle type, conforme à la loi. Auquel cas, il pourrait être jugé comme nul en cas de litige.

Il est maintenant temps de prendre rendez-vous pour réaliser l’état des lieux. Choisissez stratégiquement le moment afin d’avoir la luminosité et les conditions idéales pour l’effectuer.


Durant la visite, n’omettez aucun détail. Vous devez inspecter le logement du sol au plafond en passant par les prises, les interrupteurs, et l’état des murs. Vous pouvez notamment ajouter des remarques directement sur le document comme le nombre et l’emplacement de trous dans les murs …


Faites très attention aux mots employés pour ne pas laisser possible l’interprétation de vos observations. Les images étant beaucoup plus parlantes, n’hésitez pas à joindre des photos à votre état des lieux. Si vous ne voulez pas vous acquitter des factures de vos locataires, il reste un dernier point à vérifier : les compteurs d’eau, d’électricité et de gaz. À savoir que la consommation de votre locataire ne débute que le jour de son entrée dans le logement. Avant cette date, elle est à votre charge.


Le document établi en deux exemplaires doit être signé et paraphé par l’ensemble des parties. Vous devrez ensuite le garder précieusement. Pour plus de sécurité il est fortement recommandé d’en faire une copie ou de le scanner numériquement pour être sûr de ne pas l’égarer.


Quant à l’état des lieux de sortie, la procédure sera exactement la même. Armez de vos documents réalisés à l'aménagement de votre locataire, vous pourrez comparer les remarques faites à l’entrée à celles de faites à la sortie.

iGestionlocative Gratuite


iGestionlocative vous accompagne dans votre gestion

           (61000+)

Gratuit

iGestionlocative Essentielle à vie

 

Accédez à toutes les fonctionnalités iGestionlocative ESSENTIELLE à vie !

  Coup de coeur client

174 € à vie

D'autres services iGestionlocative :