Que faire si mon locataire ne paie pas son loyer ?

Le retard de paiement ou non-paiement des loyers par le locataire peut avoir des conséquences financières importantes pour le propriétaire bailleur. En tant que propriétaire vous devez réagir vite. Heureusement, des moyens efficaces existent pour récupérer son dû, y compris auprès d’un locataire de mauvaise foi.


De la relance simple à la résiliation du bail, iGestionlocative propose aux bailleurs un guide complet avec conseils et solutions pour réagir en cas d’impayés.


Le propriétaire peut mettre fin au bail si le locataire ne respecte pas son engagement de payer le loyer et les charges aux échéances convenues. Si le bail contient une clause résolutoire, sa résiliation peut être prononcée automatiquement par le propriétaire, sous réserve de respecter une certaine procédure. À défaut, le propriétaire peut demander la résiliation du bail en justice et l'expulsion du locataire.



Dans un premier temps, il est préférable de procéder à un arrangement à l'amiable avant d'entamer les démarches légales.

Gérer les loyers impayés

Votre locataire ne paie pas : téléchargez nos modèles de courriers pour loyers impayés

Lettre pour relance de loyer impayé

 

Dans un premier temps, dans un délai de 14 jours (suivant la phase amiable), vous pouvez envoyer à votre locataire une lettre de relance en recommandé avec accusé de réception lui rappelant qu’il a signé un bail où il s’est engagé à régler le loyer à une date précise. Cette lettre peut également être envoyée en courrier simple.

 

iGestionlocative.com propose aux bailleurs de les aider dans la rédaction et l'envoi de la lettre de relance pour loyer impayé. Si ce service vous intéresse, contactez-nous.

Lettre de mise en demeure pour loyers impayés

30 jours depuis la phase amiable (le premier impayé), aucune information ou explication ne vous a été donnée et aucun paiement réalisé. Vous pouvez envoyer en recommandé à votre locataire une lettre de mise en demeure lui stipulant qu’il a 8 jours pour régulariser sa situation.

 

A ce moment de la procédure (dans le cas d'une caution solidaire) vous pouvez aussi faire appel aux cautions, en tenant informé le locataire (si vous n’avez pas d’assurance loyers impayés ou bien s’il s’agit d’un étudiant ou d’un apprenti).

 

Si vous avez une assurance qui vous garantit des loyers impayés, il faut respecter les délais d’envois des différents courriers, il faut donc vous conformer aux conditions générales de l'assurance.

 

iGestionlocative.com propose aux bailleurs de les aider dans la rédaction et l'envoi de la lettre de mise en demeure ainsi que pour la lettre pour la caution solidaire. Si ce service vous intéresse, contactez-nous.

Lettre à caution pour loyer impayé

50 jours se sont écoulés depuis le premier impayé. Vous avez envoyé une lettre de relance à votre locataire mais ce dernier n’a pas donné suite. Vous pouvez maintenant vous adresser à la caution (le garant) pour lui réclamer votre dû .

Envoyez lui le courrier en recommandé avec accusé de réception. Vous pouvez également, en parallèle, lui envoyer en courrier simple.

 

iGestionlocative.com propose aux bailleurs de les aider dans la rédaction et l'envoi de la lettre à caution pour loyer impayé. Si ce service vous intéresse, contactez-nous.

Nos solutions pour recouvrir vos loyers impayés rapidement

L'assistance iGESTIONLOCATIVE SÉRÉNITÉ retards et loyers impayés

Protégez-vous des loyers impayés à partir de 39 € / an

✅ assistances incluses

✅ nombre illimité de locations

 

Le risque d'impayé est la hantise principale des propriétaires. Sécurisez vos revenus locatifs et protégez-vous des loyers impayés dès-aujourd'hui avec l'Assistance "iGestionlocative SÉRÉNITÉ" retards et loyers impayés.